top of page

15-16 juin : Héritage et modernité du Baroque au XIXe siècle, à Châteauneuf-sur-Cher et MOULINS

Nos prochaines journées de formation nous emmèneront à la découverte des principaux monuments de Moulins et nous permettront de nous questionner sur la part d'héritage et de modernité dans la création artistique, de la Contre-Réforme au renouveau des arts religieux au XIXe siècle.





Une première halte vous sera proposée à Châteauneuf-sur-Cher, avec la visite de la basilique Notre-Dame-des-Enfants, par le Père Hervé Benoît, édifiée entre 1869 et 1879 par les architectes Marganne et Auclair, dans le style néo-gothique (en savoir +)







Les visites à Moulins seront assurées par le service “Ville d'art et d'histoire” et la Conservatrice des Antiquités et Objets d'art (G. Thivolle-Bellot), débuteront par la chapelle du monastère de la Visitation, édifiée à l'initiative de Marie-Félice des Ursins, afin d'y abriter le tombeau monumental de son mari, le duc de Montmorency, sculpté par François Anguier entre 1648 et 1653… (en savoir +)





Nous aurons ensuite l'occasion exceptionnelle de découvrir la fresque de l'Assomption réalisée par le peintre italien G. Ghérardini pour le collège des Jésuites (actuel tribunal) (en savoir +)






La matinée du vendredi sera consacrée à deux édifices majeurs du XIXe siècle en Bourbonnais : l'église du Sacré-Cœur et la cathédrale Notre-Dame, la première édifiée et la seconde agrandie par Jean-Baptiste Lassus, collaborateur de Viollet-le-Duc lors de la restauration de Notre-Dame de Paris…




Le déjeuner sera pris en groupe au Grand Café, superbe réalisation de la fin du XIXe siècle ayant conservé l'essentiel de son décor (stucs, verrières, ferronneries…).








L'après-midi du vendredi sera consacré à la visite de l'exposition actuellement proposée par le Musée de la Visitation de Moulins : “Madame, Marie-Félice des Ursins, duchesse de Montmorency”, princesse de France et grande mécène en Bourbonnais. (en savoir +)



Cette visite se déroulera en alternance avec celle de l'église Saint-Pierre, ancienne église des Carmes, reconstruite au XVe siècle et restaurée au XVIIe, qui conserve un riche mobilier.