Parures de fêtes - Splendeurs des tapisseries des collections de Saumur




De 1993 à 2017, soit pendant 25 années, avec une admirable constance dans la volonté municipale, secondée par la DRAC Pays de la Loire et le Département de Maine-et-Loire, la ville de Saumur a poursuivi la restauration de son fabuleux trésor tissé, le second ensemble de tapisseries de l’Anjou, après celui de la cathédrale d’Angers.

Consciente de la nécessité de mieux faire connaître ce patrimoine exceptionnel tant auprès des spécialistes que d’un large public composés d’esprits curieux et d’amateurs éclairés, la ville a souhaité accompagner cette restauration de la publication d’un ouvrage – prodigieuse somme – qui fera non seulement date au niveau régional, mais qui encore par l’étendue des recherches affirme une légitime ambition européenne.


« Parures de fête, Splendeurs des tapisseries des collections de Saumur » est en effet un ouvrage monumental de plus de 300 pages, paru aux éditions Snoek, avec le soutien de la Fondation De Witt. Cette publication s’attache à l’étude des tapisseries conservées à Saumur, principalement conçues comme parures d’exception pour les églises de la ville.

Bruno Rousseau, photographe à la Conservation départementale de Patrimoine de Maine-et-Loire, a mis la sensibilité de son regard au service d’un art textile tout entier fait de nuances et de subtilités dans la délicatesse des coloris qu’il fallait capter et restituer. Le résultat, en tout point remarquable, fait du livre une fête pour les yeux par ses reproductions en couleur, dont certaines à pleine page.


Mais ce livre ne se contente pas d’être un « beau livre ». Outre le fait de rassembler pour la première fois la somme unique de nos connaissances sur la tapisserie saumuroise, il est encore – et plus encore devrait-on dire ! – une fête cette fois pour l’intelligence. Celle qu’il procure par des notices précises, claires et approfondies, toujours resituées dans leur contexte artistique et historique, sans faire l’impasse, comme trop souvent dans les ouvrages de cette nature, sur leur dimension symbolique et religieuse, dimension essentielle pour la compréhension de la majorité des tentures conservées qui datent des XVe-XVIe siècles.


Après une partie introductive « L’art de la tapisserie au Moyen Âge » et « La collection de Saumur », l’ouvrage compte deux sections qui abordent « Les tapisseries à Saumur » et le « Catalogue des œuvres ». Cette dernière partie analyse les 21 tentures réparties en 62 pièces, qui composent cet ensemble incomparable. Les meilleurs spécialistes de la tapisserie ont rédigé les textes de l’ouvrage : Pascale Charron, Françoise de Loisy, Ingrid de Meüter, Nicole de Reyniès et Étienne Vacquet.

Le lecteur se souviendra que nombre de ces spécialistes de la tapisserie avaient présenté des communications au colloque international organisé par notre association à Angers, les 4-6 octobre 2007, intitulé « Tapisseries et broderies : relectures des mythes antiques et iconographie chrétienne », dont on pourra retrouver les textes dans le volume 27 d’Art Sacré paru en 2009.


On appréciera encore le fait que le livre inclut dans son corpus la tapisserie de Lurçat, commande de la ville de Saumur en 1959 pour l’école maternelle de l’Arche-dorée. Bienheureux les petits écoliers saumurois qui peuvent admirer « Selva, ‘jungle’ » fruit des voyages au Brésil du plus génial maître de la tapisserie au XXe siècle. Ils peuvent ainsi se laisser emporter dans leurs rêves les plus fous sur les ailes des papillons et quitter les rives de la Loire pour celles merveilleusement dépaysantes de l’Amazone aux forêts luxuriantes. Devant cette œuvre, même les plus grands retrouvent une âme d’enfant. Mais n’était-elle pas déjà cette âme celle des sublimes lissiers de la Renaissance ?




***

Éditions Snoeck / Château-Musée de Saumur

Ouvrage relié - 335 pages

Isbn : 9789461615855 - 29,50 €


Archives
Posts Récents